Thèse de Maria Gomez-Lacruz

Vers l'amélioration de la qualité des applications mobiles en utilisant des données collectées sur les utilisateurs

RESUME : La popularité des smartphones engendre un nombre croissant d’applications mobiles qui sont publiées dans des magasins officiels d’applications. En fait, des études antérieures ont démontré que les utilisateurs d'applications sont intolérants à des problèmes de qualité (e.g., des arrêts inopinés). Les utilisateurs qui rencontrent des problèmes désinstallent fréquemment les applications et se dirigent vers des applications concurrentes. Par conséquent, détecter et prévenir rapidement des problèmes dans les applications est crucial pour rester compétitif sur le marché. Même si les développeurs testent les applications avant le déploiement, de nombreux bugs peuvent encore apparaitre dans la nature. Développer des applications qui fonctionnent sans erreur à travers le temps reste donc une préoccupation majeure pour les développeurs. Le grand défi qui demeure est que l'environnement reste hors du contrôle des développeurs d'applications. Plus précisément, l'écosystème mobile est confronté à une rapide évolution des plate-formes mobile, une forte fragmentation des équipements, et une grande diversité des contextes d'exécution. Cette thèse présente donc une nouvelle génération de magasins d’applications mobiles qui exploite des données collectées sur les applications, les appareils et les utilisateurs afin d'augmenter la qualité globale des applications mobiles publiées en ligne. Nous affirmons que cette nouvelle génération de magasins d'applications peut exploiter l’intelligence collective pour obtenir des feedbacks pratiques à partir de les données retournées par les utilisateurs. Ces feedbacks concrets aident les développeurs d'applications à traiter les erreurs et les menaces potentielles qui affectent leurs applications avant la publication ou même lorsque les applications sont dans les mains des utilisateurs finaux.

Jury

Thèse de l'équipe Spirals soutenue le 2 décembre 2016

Retour vers les autres thèses