Thèse de Frédéric Guillou

On Recommendation Systems in Sequential Context

Cette thèse porte sur l’étude des Systèmes de Recommandation dans un cadre séquentiel, où les retours des utilisateurs sur des articles arrivent dans le système l’un après l’autre. Après chaque retour utilisateur, le système doit le prendre en compte afin d’améliorer les recommandations futures. De nombreuses techniques de recommandation ou méthodologies d’évaluation ont été proposées par le passé pour les problèmes de recommandation. Malgré cela, l’évaluation séquentielle, qui est pourtant plus réaliste et se rapproche davantage du cadre d’évaluation d’un vrai système de recommandation, a été laissée de côté. Le contexte séquentiel me dit d’exploration vs. exploitation: le modèle effectuant les recommandations doit trouver le bon compromis entre recueillir de l’information sur les goûts des utilisateurs à travers des étapes d’exploration, et exploiter la connaissance qu’il a à l’heure actuelle pour maximiser le feedback reçu. L’importance de ce premier point est mise en avant à travers une première évaluation, et nous proposons une approche à la fois simple et efficace, basée sur la Factorisation de Matrice et un algorithme de Bandit Manchot, pour produire des recommandations appropriées. Le second aspect pouvant apparaître dans le cadre séquentiel surgit dans le cas où une liste ordonnée d’articles est recommandée au lieu d’un seul article. Dans cette situation, le feedback donné par l’utilisateur est multiple: la partie explicite concerne la note donnée par l’utilisateur concernant l’article choisi, tandis que la partie implicite concerne les articles cliqués (ou non cliqués) parmi les articles de la liste. En intégrant les deux parties du feedback dans un modèle d’apprentissage, nous proposons une approche basé sur la Factorisation de Matrice, qui peut recommander de meilleures listes ordonnées d’articles, et nous évaluons cette approche dans un contexte séquentiel particulier pour montrer son efficacité.

Jury

Philippe PREUX, Professeur à l'Université de Lille 3, Directeur de Thèse Amini MASSIH-REZA, Professeur à l'Université de Grenoble Alpes Younès BENNANI, Professeur à l'Université de Paris XIII Vianney PERCHET, Professeur à l'ENSAE Mohamed NADIF, Professeur à l'Université de Paris V Romaric GAUDEL, Maître de Conférence à l'Université de Lille 3 Jérémie MARY, Maître de Conférence à l'Université de Lille 3

Thèse de l'équipe SequeL soutenue le 2 décembre 2016

Retour vers les autres thèses