Thèse de Alix Goguey

Comprendre et concevoir l'interaction tactile avec identification des doigts

La dernière décennie a vu s'établir la démocratisation des interfaces tactiles. De nombreux logiciels jusque là réservés aux ordinateurs de bureau offrent désormais une version qui se contrôle du bout des doigts. Cependant, l'expressivité limitée de la modalité tactile restreint drastiquement le nombre de fonctionnalités disponibles. La recherche explore donc différentes pistes pour augmenter cette expressivité notamment par l'identification des doigts. Alors que la littérature se focalise principalement sur les méthodes d'identification des doigts, cette thèse vise à mieux en comprendre l'utilisation afin de guider la conception de techniques d'interaction. Nous réalisons d'abord une revue des technologies existantes, présentons nos prototypes et évaluons l'utilisation de la reconnaissance des empreintes digitales, qui nous semble la solution la plus prometteuse en vue d'une intégration dans des systèmes commerciaux. Par la réalisation d'expériences contrôlées, nous étudions ensuite les différences de performances et de préférences entre les doigts, l'influence de l'identification des doigts sur la stratégie de réalisation de tâches. Nous explorons également comment intégrer cette information au sein des techniques d'interaction existantes et aider les utilisateurs à appréhender le riche vocabulaire offert. Nos travaux aboutissent à des recommandations pour la conception des techniques d'interaction basées sur l'identification des doigts que nous mettons en oeuvre dans trois contextes d'interaction (grands écrans, tablettes et smartphones) au travers d'Adoiracourcix, une technique d'interaction qui combine sélection de commandes et contrôle continu de paramètres.

Jury

Directeur de thèse : Géry Casiez Rapporteurs : Michel Beaudouin-Lafon, Laurence Nigay Examinateurs : Laurence Duchien, Edward Lank, Eric Lecolinet

Thèse de l'équipe MJOLNIR soutenue le 10 octobre 2016

Retour vers les autres thèses