Thèse de Mariano Martinez Peck

Software dynamic remodularization for embedeed systems

Lors de l'exécution des applications à base d'objets, plusieurs millions d'objets peuvent être créés, utilisés et enfin détruits s'ils ne sont plus référencés. Néanmoins, des dysfonctionnements peuvent apparaitre, quand des objets qui ne sont plus utilisés ne peuvent être détruits car ils sont référencés. De tels objets gaspillent la mémoire principale et les applications utilisent donc d'avantage de mémoire que ce qui est effectivement requis. Nous affirmons que l'utilisation du gestionnaire de mémoire virtuel du système d'exploitation ne convient pas toujours, car ce dernier est totalement isolé des applications. Le système d'exploitation ne peut pas prendre en compte ni le domaine ni la structure des applications. De plus, les applications n'ont aucun moyen de contrôler ou influencer la gestion de la mémoire virtuelle. Dans cette thèse, nous présentons Marea, un gestionnaire de mémoire virtuelle piloté par les applications à base d'objets. Il constitue une solution originale qui permet au développeurs de gérer la mémoire virtuelle au niveau applicatif. Les développeurs d'une application peuvent ordonner à nôtre système de libérer la mémoire principale en transférant les \emph{objets inutilisés, mais encore référencés} vers une mémoire secondaire (telle qu'un disque dur). En plus de la description du modèle et des algorithmes sous-jacents à Marea, nous présentons notre implémentation dans le langage Pharo. Notre approche a été validée à la fois qualitativement et quantitativement. Ainsi, nous avons réalisés des expérimentations et des mesures sur des applications grandeur-nature pour montrer que Marea peut réduire l'empreinte mémoire de 25% et jusqu'à 40%.

Jury

Directeur de Thèse : DUCASSE Stéphane Rapporteurs : Christophe DONY, Robert HIRSCHFELD Membres Jean-Bernard STEFANI, Roel WUYTS, Noury BOURAQADI, Marcus DENKER, Luc FABRESSE

Thèse de l'équipe RMoD soutenue le 29 octobre 2012

Retour vers les autres thèses