Thèse de Maxime Feingesicht

Contrôle non linéaire actif d'écoulements turbulents décollés : Théorie et expérimentations.

Le contrôle des écoulements est un domaine en forte croissance visant à modifier un écoulement à l’aide d’actionneurs et d’algorithmes de contrôle. Un axe important du contrôle des écoulements est le contrôle des décollements car le décollement de la couche limite provoque des augmentations de traın̂ ée et donc des pertes énergétiques et des coûts en carburant. Cette thèse vise à développer des algorithmes de contrôle pour le recollement des écoulements à l’aide de jets pulsés. La première partie de cette thèse expose une technique d’identification de modèle basée sur des données expérimentales. Les modèles sont déduits de considérations physiques et de l’Automatique. Ils offrent une bonne correspondance aux données tout en restant simples et en contenant peu de coefficients. La seconde partie de cette thèse utilise ces modèles pour élaborer deux algorithmes de contrôle : le premier est un contrôle optimal en boucle ouverte et le second un contrôle robuste en boucle fermée. Ces algorithmes ont été implémentés sur diverses plateformes expérimentales (LML, ONERA, LAMIH) et leurs propriétés ont été testées avec succès. Les tests ont été réalisés en utilisant un Arduino Uno pour les mesures et le calcul du contrôle, ce qui montre que la méthode développée est simple à appliquer et requiert peu de puissance de calcul.

Jury

Directeur de thèse : Jean-Pierre Richard Co-encadrants de thèse : Andrey Polyakov, Franck Kerhervé Rapporteurs : Louis Cattafesta, Bernd Noack, Sophie Tarbouriech Membres : Bernard Brogliato, Quantin Gallas, Laurent Keirsbulck

Thèse de l'équipe soutenue le 11 décembre 2017

Retour vers les autres thèses