Thèse de Hermine Som Idellette Judith

Synthèse d'observateurs à dérivées partielles pour le diagnostic de défauts des systèmes de distribution de flux

Les réseaux de distribution de flux sont modélisés par des systèmes hyperboliques linéaires ou non linéaires de lois de conservation avec terme source. La surveillance de ces réseaux (diagnostic de défauts) nécessite la connaissance de certaines variables d’état. Or dans la plupart des cas, il n’est pas possible de mesurer toutes les variables d’états et des observateurs basés sur le système d’équations aux dérivées partielles représentant le réseau peuvent alors être utilisés. Dans cette thèse, l’observabilité des systèmes hyperboliques est tout d’abord étudiée puis les observateurs classiques et robustes à dérivées partielles, avec injection de l’erreur d’estimation aux frontières ou dans la dynamique du système sont proposés. Ces observateurs fournissent des estimations en ligne des signaux qui ne sont pas mesurés. Ces estimations seront utilisées pour le diagnostic des systèmes de distribution de flux. Les performances des observateurs et l’approche de diagnostic sont validées sur le système de distribution d’eau d’un bâtiment de l’Université de Lille 1 Sciences et Technologies, dans le cadre du projet SUNRISE SMART CITY. Des données réelles, prélevées sur le site en absence et en présence de fuites sont utilisées.

Jury

Directeur de thèse : Vincent Cocquempot, Professeur, Université Lille Sciences et Technologies. Rapporteurs : Gildas Besançon, Professeur, Université Grenoble Alpes. Valérie Dos Santos Martins, Maître de Conférences HDR, Université Lyon 1. Examinateurs : Abdel Aitouche, Professeur (co-encadrant), HEI Didier Maquin, Professeur, Université de Lorraine Fatiha Nejjari, Professeure, UPC Terrassa. Isam Shahrour, Professeur, Université Lille Sciences et Technologies.

Thèse de l'équipe DiCOT soutenue le 30 mars 2017

Retour vers les autres thèses