Sywext

Sywext - Evaluation symbolique de pire temps d’exécution avec contextes globaux / Symbolic Worst-Case Execution Time Evaluation with Global Contexts

Coordinateur : Monsieur Clément BALLABRIGA, Maître de conférences, Université de Lille

Equipe Emeraude du Groupe Thématique SEAS.

Partenaire : CRIStAL

JCJC - Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs

Résumé :
Un système temps-réel est composé de tâches qui doivent respecter des échéances. Pour garantir le respect de ces échéances, une analyse de pire temps d’exécution (WCET) est utilisée pour borner le temps d’exécution de chaque tache. Le WCET est généralement calculé sous forme d’un temps constant. Toutefois, un calcul de WCET symbolique, sous forme d’une formule, serait très utile dans le cadre de la réutilisation de résultats, de l’intégration de composants logiciels, ou des systèmes temps-réel adaptatifs.
Malheureusement, la méthode la plus utilisé dans le calcul de WCET, la méthode IPET (Implicit Path Enumeration Technique), se prête peu au calcul paramétrique. Des approches alternatives (approches à base d’arbre) existent, mais ont souvent besoin du code source, et ne permettent pas la modélisation de certains effets temporels. Ce projet a pour but le développement d’une approche paramétrique à base d’arbre suffisament puissante pour modéliser un vaste ensemble d’effets temporels.

Abstract :
A real-time system is composed of concurrent tasks subject to deadlines. To guarantee the respect of these constraints, a Worst-Case Execution Time (WCET) analysis is performed to bound the execution time of each task. While the WCET is typically computed as a constant value, being able to compute a symbolic WCET, expressed as a formula, would have important benefits for result reuse, software component integration, and adaptive real-time systems.
Unfortunately, the most widely-used WCET computation method, the so-called Implicit Path Enumeration Technique (IPET), is unfit for parametric computation. Alternative approaches exist (e.g. tree-based approaches) but suffer from numerous drawbacks : inability to work on binary code alone, and inability to model some timing effects. In this project we plan to develop a precise parametric tree-based analysis, that is sufficiently powerful to model a wide range of timing effects.